Ma Photo

septembre 2012

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

Powered by Rollyo

« Une nouvelle marche. | Accueil | OUF, c'est passé »

Commentaires

Roulot

Bonjour,
La grande difficulté dans cette quette du général, c'est d'en trouver un avec qui on se sent en confiance.
J'étais allé moi aussi à IGR, rencontré plusieurs fois le docteur Di Palma, et à la dernière fois, il m'a fait comprendre, qu'à mon CHU il y avait aussi de bons cancérologues. C'était clair, j'étais orphelin de mon général.

Courage on vaincra.

Cathy

la volonté de trouver le "bon général" est souvent là...elle l'était pour nous, mais cette lutte de pouvoir que mènent les oncologues sont parfois d'éprouvantes batailles pour le malade et sa famille déja salement amochée par les turbulence de cette vie trop vacillante...s'ajoute à ça la perte de temps pour changer d'hôpital, de médecin, pendant ce temps le petit crabe fait ses dégats... en ce qui nous concerne, avec mon père, nous avons voulu nos battre, nous avons vaincu et trouvé le bon général...trop tard.
Je hais cette grande machine médicale qui mène des guerres épouvantables juste par amour propre et au dépens des malades qui attendent juste, eux, de recevoir les bonnes conclusions les bons diagnostics, les bons médicaments, pour avoir droit à un peu de temps...nous, il nous en a manqué!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.